Sondage Chasse 2017

X
X

Sondage Chasse 2017

La gestion responsable des ressources naturelles d’un territoire est l’art d’orchestrer des actions de planification, d’exploitation et de mise en valeur des ressources, de manière à minimiser les impacts environnementaux et les conflits d’usage, tout en optimisant les retombées socio-économiques dans une région. Cette vision respecte les valeurs ancestrales de la Nation huronne-wendat : intégrité, singularité, transparence, alliances communes, respect des autres, fierté culturelle, accueil, dignité des membres de la Nation et mise en valeur du territoire et des droits collectifs. Nos ancêtres nous ont enseigné que :

Nous protégeons non seulement l’environnement pour les générations futures, nous sommes les héritiers d’un bien qui nous a été légué par les générations précédentes.

Pour la Nation huronne-wendat, le rôle de gardien du territoire a impliqué la mise en place d’une structure de gouvernance interne qui permet d’identifier ses droits et intérêts, de planifier les interventions du Conseil de la Nation huronne-wendat et de les harmoniser avec les autres utilisateurs du milieu.

La mise en place du Bureau du Nionwentsïo, en janvier 2008, matérialise le vœu des ancêtres hurons-wendat d’occuper avec méthode et ordre le territoire ancestral et d’y affirmer fièrement les droits et intérêts de la Nation. Après plus d’un siècle de contraintes de tout ordre subies par ses familles face à l’occupation du Nionwentsïo, la Nation huronne-wendat met en place les outils nécessaires pour assumer sa gouvernance, intensifier la fréquentation du territoire, représenter ses membres et, finalement, élaborer de nouvelles relations harmonieuses et positives avec les utilisateurs et intervenants du milieu.

Le Bureau du Nionwentsïo est un intervenant de premier plan dans le processus de consultations lié aux impacts des multiples activités pratiquées sur son territoire. Ces activités constituent la plus grande menace pour les droits, activités et intérêts des Hurons-Wendat.

Nous protégeons non seulement l’environnement pour les générations futures, nous sommes les héritiers d’un bien qui nous a été légué par les générations précédentes.

Mission générale du Bureau du Nionwentsïo

La mission du Bureau du Nionwentsïo vise à protéger et à mettre en valeur les droits fondamentaux de la Nation et de ses membres, particulièrement les droits relatifs aux activités coutumières, aux droits issus de traité, à l’autodétermination de la Nation et à ceux acquis de la Loi sur les Indiens.

Plus spécifiquement, le Bureau du Nionwentsïo a pour mandat de développer, à Wendake et sur le Nionwentsïo, un milieu de vie sain, sécuritaire et respectueux de l’environnement, tant sur les plans culturels qu’économiques.

Les Hurons-Wendat forment une Nation représentative des Premiers Peuples d’Amérique du Nord, détenant des droits collectifs inhérents et constitutionnels. Ils visent à former une société au sein de laquelle chaque membre aura une possibilité égale d’exprimer son potentiel individuel dans un environnement sécuritaire et soutenable, que ce soit à Wendake ou dans tout le Nionwentsïo, afin que son bien-être, tant spirituel, que culturel, physique et mental puisse s’épanouir.

Capacité de gestionnaire

Le Bureau du Nionwentsïo travaille activement à la mise en place d’initiatives visant à lui assurer une place au niveau de la gestion, du développement et de la mise en valeur du Nionwentsïo. L’équipe multidisciplinaire du Bureau du Nionwentsïo a une expertise variée et inclut deux ingénieurs forestiers, deux biologistes, trois techniciens de la faune, un anthropologue, une historienne, deux recherchistes, une technicienne en géomatique et une agente de bureau. Cette équipe a été responsable de l’initiative et de la gestion d’entreprises ainsi que des nombreux projets réalisés jusqu’à maintenant. Quelques-unes des activités de gestionnaire de l’équipe du Bureau du Nionwentsïo sont décrites sous d’autres onglets de ce site.

Une approche de partenariat

Afin de rendre possible cette tâche très complexe de gérer l’ensemble du territoire et de ses ressources, la Nation a initié plusieurs partenariats pour les différentes sphères d’activités sur le territoire.

Le Bureau du Nionwentsïo désire souligner l’importance des nombreux partenariats qu’il a initiés et maintenus jusqu’à ce jour, concernant la mise en valeur du territoire et des activités concertées qui y sont développées. Ces partenariats sont très appréciés dans la grande région de Québec, notamment. Il en a résulté plusieurs succès d’affaires et une reconnaissance claire du milieu autochtone et allochtone.

La Nation huronne-wendat est ou a été active dans de nombreux comités, tables d’harmonisation, commissions, etc. Citons par exemple :

  • La table centrale regroupant le gouvernement du Canada, du Québec et la Nation huronne-wendat pour l’actualisation du Traité Huron-Britannique de 1760 ;
  • La table d’harmonisation avec le ministère des Transports qui permet la participation et la formation de la main-d’oeuvre huronne-wendat aux grands travaux routiers du Nionwentsïo ;
  • Entente-cadre avec le gouvernement du Québec concernant la négociation d’un ensemble de dossiers ;
  • Accord de principe entre la Nation huronne-wendat, la Société de la faune et des parcs du Québec et la Société des établissements de plein air du Québec concernant un partenariat dans le Parc de la Jacques-Cartier ;
  • Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador ;
  • Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador ;
  • Groupe faune régional (région de la Capitale nationale) ;
  • Table d’harmonisation du Parc de la Jacques-Cartier ;
  • Programme d’intendance de l’habitat des espèces en péril ;
  • Comité de gestion intégrée de la Grande Oie des neiges ;
  • Conseil de bassin de la Jacques-Cartier ;
  • Corporation d’aménagement et de protection de la rivière Sainte-Anne ;
  • Comité de bassin versant de la rivière Saint-Charles ;
  • Comité scientifique d’aménagement de la Forêt Montmorency ;
  • Concertation avec la SÉPAQ concernant la gestion du Secteur Tourilli de la réserve faunique des Laurentides ;
  • Membre de la Conférence régionale des élus de Québec ;
  • Nation hôte des fêtes du 400e anniversaire de Québec ;
  • Première Nation hôte du forum des peuples autochtones et du sommet mondial de la forêt à Québec ;
  • Membre de la Chambre de commerce de Québec ;
  • Membre de l’Office du tourisme de Québec ;
  • Membre de la Communauté métropolitaine de Québec ;
  • Membre du Centre local de développement de Québec ;
  • Comité conjoint d’harmonisation territoriale avec la Ville de Québec ;
  • Membre de la table des partenaires du projet de développement d’une approche d’aménagement écosystémique dans la réserve faunique des Laurentides.

 

L’ensemble de ces relations a permis de créer une synergie des activités et de dynamiser le développement et l’harmonie du milieu dans son ensemble.